EnglishGreekDeutschFrenchItalianRussian
  • Thursday Oct 19th
  • Créer un compte
    *
    *
    *
    *
    *
    Fields marked with an asterisk (*) are required.
Crete TOURnet: Home Alimentation Crétoise Pain - Cracker

Pain - Cracker

Pain - CrackerLes voyageurs étrangers qui ont visité la Crète au XIXe s. et durant les premières décennies du 20ème siècle n’ont pas décrit le pain crétois dans les termes les plus flatteurs. Il était en effet noir, contenait du son et ne leur plaisait donc guère. Cependant, le sage Anglais Robert Pashley (1834) fut impressionné par le beau pain noir des moines crétois, fabriqué avec du blé, de l’orge et du seigle. Bien des années ont passé, jusqu’à ce que des études viennent, là encore, donner raison aux Crétois : les fibres contenues dans le pain traditionnel aident au meilleur fonctionnement de l’intestin, et en particulier du côlon. Le pain complet renferme davantage de vitamines (et plus précisément de type B), indispensables au système nerveux. De plus, il préviendrait les cancers gastro-intestinaux. Jusqu’à ces dernières décennies les Crétois mangeaient chaque jour du pain noir. Ils ne consommaient de pain blanc (dépourvu de son) que cinq ou six fois par an, à Noël, à Pâques, le 15 Août, à l’occasion de quelque fête locale ou de quelque événement social (mariage par exemple). Produit reconnu par la Communauté Européenne, le paximadi crétois conquiert actuellement les consommateurs, en raison de son incomparable qualité et de sa grande valeur diététique.
Il existe des paximadia ronds, qui sont aujourd’hui servis jusque dans les meilleurs restaurants et constituent un véritable délice. Après avoir trempé le pain biscotté dans l’huile, on le nappe de tomate fraîche râpée (parfois mélangée à du fromage blanc) et saupoudrée d’aromates. Quant aux pains de fête, ce sont de véritables petits chefs-d’oeuvre, décorés de motifs en relief dont le symbolisme remonte aux racines de la civilisation crétoise.