EnglishGreekDeutschFrenchItalianRussian
Crete TOURnet: Home Guide touristique Ecriture Minoenne L’Ecriture Minoenne et les Inscriptions

L’Ecriture Minoenne et les Inscriptions

Tablettes en terre cuite avec l'Ecriture Linéaire A
Tablettes en terre cuite avec l'Ecriture Linéaire A
L’écriture Minoenne originale apparut, environ, en l’an 2.000 av. J.C. et était idéographique. Une écriture idéographique se compose d’idéogrammes qui sont des dessins d’objets ou d’ idées. Bien que leur signification peut être saisie par le peuple, les idéogrammes n’ont aucune signification phonétique.Cette écriture idéographique Minoenne est appelée "hiéroglyphique", mais n’a aucune parenté avec les hiéroglyphes Egyptiens. Les hiéroglyphes Minoens étaient des représentations du monde animal, du corps humain et de la vie de tous les jours. Evans enregistra 135 signes hiéroglyphiques. L’écriture hiéroglyphique des Minoens, n’a pas été déchíffrée. L’inscription hiéroglyphique, la plus importante en Crète, est le célèbre disque de Festos. C’est un disque d’argile, recouvert des deux côtés avec des hiéroglyphes, arrangées en spirale, qui ont été imprimées quand l’argile était encore humide. Le disque contient 45 différents types de signes, dont certainspeuvent être identifiés à des hiéroglyphes de la période du Vieux Palais.
Une autre écriture, appelée Linear B, était utilisée, conjointement, avec l’écriture hiéroglyphique de Festos et fut beaucoup utilisée plus tard, à l’époque du Nouveau Palais. Ses signes sont des dérivés d’idéogammes, mais ce ne sont plus des objets reconnaissables, mais des lignes groupées en des formes abstraites. L’écriture Linear A contient environ 70 caractères différents et n’a pas encore été dechiffrée. Une partie de l’écriture qui a été déchiffrée comprend un système arithmétique décimal, avec des fractions. Une écriture développée à Chypre entre 1.500 et 1.100 av. J.C. et appelée Chypro-Minoenne, a des caractères identiques à ceux de la Linear A. Des inscriptions de la Linear A ont été, aussi, trouvées à Melos et Thira. Des tablettes, avec des inscriptions en Linear A ont été exposées au Musée d’Iraklion et dans d’autres musées archéologiques de Crète.
Après 1.450 av J.C., une nouvelle écriture, appelée Linear B, apparaît à Knossos.
Disque en terre cuite de Festos avec 45 caractères hiéroglyphiques
Disque en terre cuite de Festos avec 45 caractères hiéroglyphiques
Les symboles de l’écriture ont beaucoup de similitudes et d’éléments communs avec l’écriture Linear A. L’écriture fut déchiffrée en 1952, par Ventris et Chadwick et fut déclarée être la langue Grecque, ce qui fut considéré pour être la preuve, que les Mycéniens étaient en Crète durant cette période. Si le déchiffrement est correct, la Linear A était l’écriture principale des Minoens tandis que la Linear B était importée à Knossos par les Mycéniens. Les tablettes trouvées à Knossos, donnent des informations sur l’organisation du royaume, telles que les biens du roi, les offrandes aux divinités et les mouvements des troupes. Ces tablettes ont été préservées, grâce à l’incendie de Knossos, qui fixa l’argile, qui autrement aurait disparu. Quelques tablettes en Linear B sont exposées au Musée d’Iraklion.

Foto L’Ecriture Minoenne et les Inscriptions:


Disque en terre cuite de Festos avec 45 caractères hiéroglyphiques
Disque en terre cuite de Festos avec 45 caractères hiéroglyphiques
Tablettes en terre cuite avec l'Ecriture Linéaire A
Tablettes en terre cuite avec l'Ecriture Linéaire A