EnglishGreekDeutschFrenchItalianRussian
Crete TOURnet: Home Guide touristique Histoire Ere Post-Minoenne et Hellénistique

Ere Post-Minoenne et Hellénistique

L'ancien trône ou siège près de Falasarna
L'ancien trône ou siège près de Falasarna
Après la destruction en 1450, des palais furent reconstruits et de nouveaux centres de civilisation apparurent, particulièrement sur la côte ouest de la Crète. Il paraît qu’après une période qui dura au moins 100 ans, des peuplades Grecques émigrèrent sur l’île. Il a été prouvé que la nouvelle forme d’écriture trouvée à Knossos (Linéaire B) était une langue Grecque, bien que les symboles utilisés pour cette écriture ne soient pas des lettres Grecques. La grande Civilisation Minoenne commença à décliner après 1.300 av. J.C., puisqu’il y eut de nouveaux tremblements de terre et des incendies en Crète.
La nouvelle vague de colons, les Grecs Doriens, détruisirent Mycènes sur le continent et occupèrent l’île aux environs de 1.100 av. J.C.. Ils établirent une nouvelle forme de gouvernement aristocratique en Crète. Sous les Doriens, la société crétoise était divisée en trois classes sociales: les citoyens libres, qui se soumirent aux envahisseurs; les propriétaires fonciers, qui gardèrent leurs terres et payèrent des taxes exorbitantes et les esclaves. Le fameux Code de Loi de Gortyn témoigne de l’autorité absolue des souverains, sous tous les aspects de la vie.
La Civilisation Minoenne survécut dans quelques villes et villages isolés, particulièrement à l’est de la Crète. Des villes, comme Karfi entre les montagnes de Lassithi, furent habitées par des Minoens qui se nommèrent Etéocrétois (des vrais Crétois). D’autres villes puissantes, comme Praisos (à Lassithi), mêlèrent graduellement les cultures Minoennes et Grecques. Praisos maintint sa propre langue (pas encore déchiffrée) et resta puissante jusqu’au troisième siècle av. J.C..
Pour quelque temps environ, au septième siècle av. J.C., la Crète devint une fois de plus un centre important de la Grèce, puis déclina encore une fois, quand l’emphase de la Civilisation Grecque fut déplacée au centre d’Athènes, de Sparte et de la Macédoine.
Les grandes villes-état Grecques, telles que Lato, Gortyn, Praisos, Itanos, Kydonia, Aptera et Knossos, étaient en constante opposition entre elles et la Guerre Civile ravageait l’île.
L'Agora et la place principale de l'ancienne Lato
L'Agora et la place principale de l'ancienne Lato
Pourtant, quand un ennemi étranger attaquait, les gens de l’île s’unissaient. Malgré cette unité, l’île fut occupée par les Romains en 69 av. J.C..

Foto Ere Post-Minoenne et Hellénistique:


L'endroit de l'ancienne Pressos
L'endroit de l'ancienne Pressos
Pont hellénistique à Eleftherna
Pont hellénistique à Eleftherna
L'endroit de Gortyn
L'endroit de Gortyn
Le célèbre Code de Gortyn du V siècle av. J.C.
Le célèbre Code de Gortyn du V siècle av. J.C.
L'habitat Etéocretois de Karfi, au-dessus du Plateau de Lassithi
L'habitat Etéocretois de Karfi, au-dessus du Plateau de Lassithi
L'Agora et la place principale de l'ancienne Lato
L'Agora et la place principale de l'ancienne Lato
L'ancien trône ou siège près de Falasarna
L'ancien trône ou siège près de Falasarna